Menu principal

Ecosystèmes cuir : 2017 année de déclinaison des contrats de performance.

L’année 2017 a représenté la première année de déploiement des dispositifs relatifs aux contrats de performance pour la mise en place des écosystèmes cuir. Pour rappel, ces contrats ont donné lieu à trois écosystèmes, à savoir : Chaussures, Maroquinerie et vêtement en cuir et Tannerie. En matière de formation, un contrat d’application a été signé entre la FEDIC et l’OFPPT, l’objectif étant la restructuration de certaines formations, la création de nouvelles filières, l’ouverture de centres spécialisés dans les régions, la cogestion des centres de formation existants, la communication institutionnelle, la préparation d’un catalogue pour la formation continue…

Dans ce cadre, plusieurs actions ont été réalisées :

  • L’Organisation de quatre sessions de formation des tuteurs au profit des entreprises du secteur ;
  • La Mise en place des comités de cogestion des centres de l’ISTTC et de l’IMC ;
  • La Préparation d’actions structurées et durables, en étroite collaboration avec les responsables de l’OFFPPT : Portes ouvertes, communication institutionnelle, et ce en vue d’améliorer l’attractivité des filières de formation du cuir.

Concernant le volet des zones industrielles, la FEDIC œuvre avec toutes les parties prenantes pour la mise en place des zones industrielles suivantes :

  • CASA CITY SHOES Située à Casablanca, cette zone est aménagée et sera dédiée exclusivement aux industries du Cuir. Son exploitation par les professionnels est prévue dans les prochains mois. Dans ce cadre, plusieurs réunions ont été tenues, au courant de l’année 2017, avec les parties prenantes du projet à savoir : La préfecture des arrondissements de Sidi BERNOUSSI, la direction des espaces d’accueil au sein du MCINET, le CRI de la région Casa-Settat ainsi que les services concernés à la Wilaya. Une convention décrivant le montage institutionnel relatif à l’exploitation est en cours de préparation ;
  • Ain CHEGAG : Diverses rencontres ont eu lieu avec Mr le Wali de la région FES-Meknès et toutes les parties prenantes de ce projet : Professionnels, autorité territoriale, élus locaux, société civile… . Aujourd’hui, le projet a réellement démarré, le maitre d’ouvrage désigné est AL Omrane. Toutes les études préalables à l’exploitation industrielle du site ont été achevées et validées. Le cabinet (Architecte) qui réalisera les travaux architecturaux a été sélectionné en Décembre 2017, ainsi l’entreprise qui établira les plans de voirie et de réseaux et qui assurera le suivi des travaux d’aménagement.

Dans le cadre du développement de l’amont du secteur du cuir, la FEDIC a réalisé en collaboration avec le Ministère de l’Industrie, du Commerce d’Investissement et de l’Economie Numérique une étude pour la valorisation des peaux de l’Aïd Elkbir, à l’issue de laquelle, un plan d’action, sur les cinq prochaines années, a été mis en place et un comité de pilotage, composé de l’ensemble des institutions concernées, a été constitué.